Turbo Energy et Solar Rocket unissent leurs forces

Dans le but d'offrir un meilleur produit et service à ses clients.

 

En raison de la croissance que Solar Rocket a connue depuis sa création en 2013 en tant que société de distribution de matériel photovoltaïque, l'entreprise opérera désormais sous la marque Turbo Energy. L'objectif est d'unir les forces et d'offrir un meilleur produit et service aux clients. "Avec cette union des deux marques et des deux entreprises, puisque nous avons également fusionné juridiquement les deux sociétés, nous sommes convaincus que nous pourrons offrir beaucoup plus à nos clients", explique Manuel Cercós, directeur du développement commercial et cofondateur de Turbo Energy.

 

Grâce à cette fusion, les clients bénéficieront d'un service complet dès le départ, de l'accès aux produits exclusifs de Turbo Energy tels que les onduleurs hybrides, les micro-onduleurs et une large gamme de batteries lithium-ion. La série la plus complète d'équipements photovoltaïques standard sur le marché, tels que les structures, les onduleurs en réseau et hors réseau et, bien sûr, les panneaux solaires. Tout cela avec un service de qualité et la poursuite de l'excellence logistique.

 

Concentrée sur cet objectif, l'entreprise valencienne a mis toutes ses connaissances dans son produit phare, la SunBox, un système tout-en-un, capable d'accumuler et de gérer l'énergie grâce à l'intelligence artificielle.

 

Pour Manuel Cercós, "en unissant les deux entreprises, nous avons la capacité d'offrir un service technique de haut niveau, l'excellence en matière de logistique, le conseil aux clients et un niveau élevé de stock et de disponibilité inhérents à Solar Rocket, ainsi que les produits innovants et la projection internationale de Turbo Energy".

 

" Nous pouvons également dire qu'avec cette union, nous entamons un plan stratégique de croissance et d'expansion dans d'autres pays, car Turbo Energy est présente non seulement en Espagne et au Portugal, mais aussi en Afrique du Nord, en Amérique latine, en Europe, en Europe centrale, en Europe de l'Est, et nous prospectons le marché asiatique ", conclut Manuel Cercós.

X